couv 1

Paru le 20/02/2015

Le mot de l'éditeur:

Des signes symboliques énigmatiques tatoués sur un cadavre conduisent les inspecteurs de la DCRI, francs-maçons eux-mêmes, dans le monde sulfureux et ésotérique des cathares, très loin de Dunkerque, leur lieu d'investigation habituel. Cette enquête les mènera de la Catalogne espagnole et le monastère de Montserrat à la Catalogne française. Les deux inspecteurs aux noms prédestinés, Mac et Benah, vont se heurter à des indices d'origine cathare sur ces terres du Languedoc où leur souvenir est encore vivace. Mais cette piste cathare serait trop simple. Ceux qui utilisent ces signes en même temps qu'ils manipulent les enquêteurs pour les envoyer sur de fausses pistes se révèlent, finalement, être des nostalgiques de l'idéologie nazie. Trois cadavres de femmes ponctuent leur entreprise criminelle. Ce roman policier, qui met en scène certains des protagonistes du précédent roman de Jean-Pierre Bocquet, Quai des cadavres, nous entraîne dans les secrets d'une loge maçonnique en même temps qu'il nous révèle la face obscure de l'hérésie cathare.

Lire un extrait:

Initiation

Dans une certaine rue de Dunkerque, c'était le grand jour ou plutôt le grand soir pour Franck. On l'avait confiné dans un réduit à la décoration aussi ténébreuse que mystérieuse et invité à coucher sur le papier les dernières pensées et volontés d'un condamné à mort. La faible et incertaine lueur d'une bougie accentuait le caractère testamentaire des mots qui noircissaient la feuille.
Après tout, c'était peut-être cela la mort : cet isolement en réduit, coupé du bruit de fond de la vie qui continue sans vous, comme si toute communication était coupée, toute participation aux vicissitudes impossible. L'individu d'allure bienveillante qui l'avait orienté dans ce cabinet l'avait simplement convié à rédiger son pensum avant de refermer la porte sur un laconique «je reviens». Depuis, il attendait en rédigeant et rédigeait en attendant, mais le temps lui paraissait interminable.
Dans sa tête s'enchaînaient en sarabande des images fugaces de sa mère, de son pote ébéniste, de la jetée, d'Adam Gomez et de Simon, de Mac-Benah qui le parrainaient dans sa démarche, des galères endurées depuis les frasques de son père jusqu'aux siennes, sans oublier l'étouffant étau des nouveaux néphilims qui avait bien failli le broyer.
Philosophe, il aurait sans doute goûté quelque réconfort dans la lecture de Marc Aurèle, mais il n'était pas philosophe. Il était jeune, passionné, soucieux de rectitude et de solidarité, amoureux de Cynthia à vrai dire, de Cynthia en éclipse depuis des mois... Et voilà qu'on souhaitait que son écrit soit «philosophique» !
Le temps s'égrenant sans qu'il puisse le mesurer, dépouillé de sa montre, il se pénétra bientôt de l'idée qu'on l'avait oublié ou qu'on le laissait moisir dans son cagibi pour l'éprouver. Franck n'était point claustrophobe pour deux sous mais néanmoins, il se sentait oppressé. Il revivait la taule, l'enfermement dans la cellule, le repli contraint sur soi, l'asservissement à la vie monacale sans la compensation de l'élan intérieur de la prière. Il en vint presque à regretter cette atmosphère, ce commencement d'un ailleurs choisi en pure ignorance...
Il connaissait certes la rue et la façade de l'association Les Amis de Ruben, il passait même régulièrement en ces lieux, mais n'avait jamais imaginé devoir franchir un jour une porte dans ce secteur. Et ce soir, il avait franchi la même pour la seconde fois en un mois. De sa première visite, il n'avait pas mémorisé grand-chose puisqu'on lui avait tout de suite bandé les yeux avant de le bombarder de questions auxquelles il avait répondu en perdant les pédales. Ce soir, point de bandeau apparemment, mais la claustration, une vision de l'existence rapetissée à quelques dessins ou objets, à sa feuille à noircir. Ce n'était guère plus rassurant.
(...)

Chez votre libraire ou sur le net: E. Leclercq, Le FuretAmazon,  Cultura, Fnac,  Gibert JosephCufay  Décitre  etc.

Pour la Belgique: La Cale sèche

Pour le Canada: Archambault ,Buro Plus ( mosaïque les libraires),Renaud Bray, Amazon.

Pour la Suisse, Payot Libraire.

Pour le Royaume Uni, ICI

Pour l'Espagne: ICI .