QDC

Quai des cadavres...même si je trouve que ce titre ne correspond pas à ce roman, L'Egrégore Rouge est de tous les romans de Jean-Pierre Bocquet que je viens de dévorer à la suite, mon préféré. Il est empli de poésie et porte, derrière l'intrigue, un message humaniste qui donne envie de retrouver ou de trouver un idéal pour l'Etre comme ce corps qui ne meurt pas. Mickael Uriel acteur "passif" qui fait "toute l'histoire". l'épilogue m'a émue. Ca, c'est de la lecture comme j'aime.