Pacte satanique CV_229

29 mai 2017, 12:32

   Cher Jean-Pierre, J'ai découvert votre écriture dernièrement. Je ne connaissais en écriture maçonnique que celle de Ravennes, et je dois avouer que la vôtre est totalement différente. Pour l’apprenti-écrivain que je suis, c’est une véritable leçon. Je découvre en effet une écriture plus fournie, plus dense. C’est un autre aspect de l’écriture. Plus conventionnelle, plus condensée. Pour le profane que je suis encore ([...] ) , j’ai eu une nouvelle approche de la lecture. Pour faire une comparaison plus simpliste, vos mots sont comme mes bouchées de poulet que je fais avec de la crème de coco, marinés pendant près d’une demi-journée, quand on croque dedans, une saveur se développe en arrière-goût. L’écriture, c’est cela aussi, je pense. Que mettons-nous dans nos mots ? Quelle intention se cache lorsque nous écrivons ? Un mot peut blesser, mais il peut également toucher plus profondément. Pour ce qui es de la narration, l’histoire est très bien ficelée. On se laisse emporter dans le flux de l’histoire. On rencontre Mac-Benah, les dialogues de vos enquêteurs me font penser aux dialogues que j’ai avec Esteban, mon « autre-moi ».

Votre livre me permet d’aborder l’écriture sous un nouvel aspect, peut-être plus posément,développant ce « tropisme ». C’est tout un nouveau vocabulaire que je découvre. Merci, monsieur l’écrivain, pour cette belle leçon. Au plaisir de vous relire !  Stéphane