le chevaucheur rouge petite

Merci et bravo à Sabine Deleu pour ce compte rendu de lecture!
 
Bonjour Anny,
Je n'ai pas l'adresse courriel de Jean-Pierre et n'entends plus utiliser les réseaux sociaux à d'autres fins que de savoir ce que pensent les autres, et ce, pour finalement enrichir ma propre analyse...
Si tant est qu'ils "pensent", lorsqu'ils "like" ou répondent par de simples assertions, non construites...
Je voulais juste dire, qu'étant "plongée" dans un essai de Jacques ELLUL: "Les nouveaux possédés" qu'il faudra bien lire deux fois...j'avais cru me "divertir" en lisant un bon polar, et pourquoi pas celui d'un grand frère?
Cela m'a pris tout mon après-midi d'hier et toute ma matinée de ce samedi jusqu'à 15 heures !
-N'ayant pas mangé, ni ce matin, ni ce midi, on ne peut pas dire que je souffre d'indigestion physiologique ! Il est vrai que vous avez tous quatre, les enquêteurs dans le livre, bien fréquenté les restaurants et vous êtes sustentés à ma place...
-De plus, tous les voyages du nord au sud de la France, puis à l'est ont épuisé ma petite Clio, celle qui transporte et mon corps et mon âme...
-Voyages aussi à travers le temps, les mythes divers et variés, leurs usages sacrés et profanes...
-Les opinions manifestes de l'auteur quant à la lâcheté des catholiques face aux dictatures...
Ce livre pourrait être considéré comme " indigeste " ; est-ce pour cela que je n'ai pas faim ? Je regarderai la TV ce soir, un plateau sur mes genoux, pour être sûre de nourrir le corps, pour que l'esprit puisse survivre...
Ce que semble dire ELLUL, c'est que le christianisme a eu tort d'accepter d'être érigé en Religion par Constantin ?
À chaque chapitre du livre de JP, je me disais que c'était le dernier, qu'il fallait cesser de lire, passer l'aspirateur, ranger et faire la vaisselle, écouter, comme d'habitude les émissions intéressantes de France Culture ?
La dernière découverte qui m'a plu, c'est "le coup" de la gifle et de sa compensation ! la différence entre le soufflet et la gifle...peut-être est-ce dans le Lévitique, mais si je m'y penche, je ne mangerai pas ce soir non plus, et demain, je serai trop épuisée pour emmener une sœur compagnon qui n'a jamais assisté à une tenue funèbre...à CORDIALITÉ ! et en plus, mon petit appartement sera toujours "sens-sans-dessus/dessous", ou l’inverse ?
En tous cas, une chose est sûre, c'est que ce "prétendu" polar ouvre de très nombreuses portes à qui veut les ouvrir...
Merci à tous deux,
Sabine