25 août 2013

Voulez-vous danser grand-mère?

  * Au bal des « ego » Manuel Valls mène la danse.  " Eh, Manuel, lui glisse Taubira, paix profonde cette fois !" L’opposition fait tapisserie ou danse le quadrille des lanciers. À Copé d’écoper la barque perdue de l’UMP en sifflotant «  maman les p’tits bateaux ». Que d’eau, que d’eau ! Malgré la pompe à finances du Sarkothon. Courage Fillon, fuyons ! Le Pen, c’est pas la peine. Même Montebourg, fringant dans sa marinière et dansant Français, refuse de l’inviter pour la java bleue,... [Lire la suite]

05 avril 2012

De Frédéric, sur Facebook le 05/04/2012

Frédéric Silva  Romancier ? Visionnaire ? Quoi qu'il en soit, ce roman est un véritable plaidoyer, un manifeste de l'esprit décadent au même titre que l'était : "A rebours" de Huysmans avec son personnage anachronique "Des Esseintes", cet archétype de l'homme atteint par le mal de son siècle. Un régal. Extrait qui montre à l'heure où il faudra bientôt choisir entre les urnes et les burnes, voire les deux - attention aux abstentionnistes des deux bords -, à quel point l'Histoire se répète et que le français a vraiment peu de... [Lire la suite]
30 mai 2011

Femmes abandonnées: en relisant Balzac

Lundi 30 mai 2011. En ces jours prolixes en débordements masculins en tout genre, j'ai cru échapper aux évidences qui nous assaillent en me laissant bercer par celles que Balzac tissait si bien dans sa comédie humaine d'un autre temps et d'autres moeurs. Après tout, la vérité littéraire d'un maître incontesté du roman vaut bien les falsifications fielleuses que nous déversent les logorrhées claniques de tous bords. Pour me rasséréner de tout ce tintouin médiatique, j'avais même opté pour la "bien née" Eugénie Grandet. C'est du moins... [Lire la suite]
05 mars 2010

Total(e) Indifférence

Vendredi 5 mars 2010.  L’exponentielle période des festivités carnavalesques dunkerquoises tire à sa fin sous l’indifférente statue de Jean Bart, témoin muet –et d’ailleurs sourd et aveugle- de liesses dont il n’a cure depuis des siècles malgré le poing levé d’un bras tutélaire étranger à toute vindicte révolutionnaire. Mais, de même que ce sont peut-être les hommes qui ont créé des dieux à leur image, ce sont sans doute les Dunkerquois qui ont élevé au rang de saint protecteur et de héros patriote un corsaire certes ... [Lire la suite]