Photos liées au tag 'Le maître du sceau'

Voir toutes les photos
06 avril 2017

Un grand maître dunkerquois: 2 avis de lecteurs, vus sur Furet.com

    1.  Dans ce polar, les femmes occupent une grande place, car elles sont tout particulièrement l'objet du désir du tueur. Celui-ci les séduit, les enlève et ces dernières disparaissent donc sans laisser de trace. Devant ce qui semble être un enlèvement de grande envergure, les inspecteurss n'auront pas d'autres choix que de se dépêcher. Haletant, avec une écriture nerveuse mais qui colle parfaitement au genre, l'auteur a su capter l'attention de son lecteur. Clementh Clementh 21/08/12   ... [Lire la suite]

09 juin 2015

De Thomas G.L. Nouvelle, sur son blog ( Littérature maçonnique ~ Le blog littéraire d'un bibliothécaire-documentaliste)

Le maître du sceau( blog de Thomas G.L. Nouvelle) 08 Lundi juin 2015     Quatrième de couv’ : Des signes symboliques énigmatiques tatoués sur un cadavre conduisent les inspecteurs de la DCRI, francs-maçons eux-mêmes, dans le monde sulfureux et ésotérique des cathares, très loin de Dunkerque, leur lieu d’investigation habituel . Cette enquête les mènera de la Catalogne espagnole et le monastère de Montserrat à la Catalogne française. Les deux inspecteurs au x nom s prédestiné s, Mac et Benah , vont se heurter à... [Lire la suite]
27 février 2015

VOIX DU NORD 11/02/2015

Le romancier Jean-Pierre Bocquet donne une suite cathare à «Quai des cadavres» Publié le 11/02/2015 ANNICK MICHAUD L’auteur téteghémois Jean-Pierre Bocquet publie vendredi « Le Maître du sceau ». On y renoue le fil du polar maçonnique de « Quai des cadavres ». L’énigme mène le lecteur de Dunkerque à la Catalogne et au pays cathare.     Voilà tout juste deux ans, le lecteur avait quitté Franck à la fin de Quai des cadavres, sorti des griffes des Nephilim, chamboulé par sa rencontre avec Cynthia et entre les mains... [Lire la suite]
24 avril 2015

D'Estelle...sur Facebook

  Estelle Guyot @ Jean-Pierre Bocquet : merci pour ces bons moments passés en compagnie de Franck et Mac-Benah. Ce livre nous emmène au coeur d'une intrigue policière mais, au delà de cette simple échappatoire du quotidien, il nous pousse à nous interroger et à la réflexion.Je reviens, grâce à lui, une vingtaine d'années en arrière dans l'une des salles du lycée Jean Bart où un professeur de français nous apprenait la réflexion et le questionnement, ouverture à la philo et à l'élévation de l'esprit.
25 mars 2015

De Guillaume W. King, sur Facebook

Guillaume W. King 25 mars 07:22 Bonjour Monsieur Bocquet, je viens de finir le maître du sceau, livre que j'ai trouvé par hasard lors d'un retour aux sources avec une amie suédoise il y a quelque semaines. Pour tout vous dire je n'avais pas fini un roman depuis deux ans. Depuis Genève Où j'habite depuis 5 ans, quelle écriture, quelle intrigue et quelle culture. Sans parler du fait que ça fait un bien fou de lire du français nordiste. en tous cas bravo et bonne journée.
28 février 2015

LE MAÎTRE DU SCEAU, ed. DERVY

Paru le 20/02/2015 Le mot de l'éditeur: Des signes symboliques énigmatiques tatoués sur un cadavre conduisent les inspecteurs de la DCRI, francs-maçons eux-mêmes, dans le monde sulfureux et ésotérique des cathares, très loin de Dunkerque, leur lieu d'investigation habituel. Cette enquête les mènera de la Catalogne espagnole et le monastère de Montserrat à la Catalogne française. Les deux inspecteurs aux noms prédestinés, Mac et Benah, vont se heurter à des indices d'origine cathare sur ces terres du Languedoc où leur souvenir... [Lire la suite]