Photos liées au tag 'Quai des cadavres'

Voir toutes les photos
30 avril 2019

PROCHAINES DÉDICACES ou interventions: ( 2019: juin...septembre, octobre, novembre, janvier 2020,mars,avril... )

                            Des polars... et aussi, disponible ICI depuis le 1er mai 2018 ERRANCES ( recueil de poèmes)    (dates connues à ce jour, calendrier qui sera complété régulièrement)           Samedi 28 septembre: Salon du polar de TEMPLEMARS. Dimanche 13 octobre: Théodolivres,... [Lire la suite]

06 avril 2017

Un grand maître dunkerquois: 2 avis de lecteurs, vus sur Furet.com

    1.  Dans ce polar, les femmes occupent une grande place, car elles sont tout particulièrement l'objet du désir du tueur. Celui-ci les séduit, les enlève et ces dernières disparaissent donc sans laisser de trace. Devant ce qui semble être un enlèvement de grande envergure, les inspecteurss n'auront pas d'autres choix que de se dépêcher. Haletant, avec une écriture nerveuse mais qui colle parfaitement au genre, l'auteur a su capter l'attention de son lecteur. Clementh Clementh 21/08/12   ... [Lire la suite]
27 février 2015

VOIX DU NORD 11/02/2015

Le romancier Jean-Pierre Bocquet donne une suite cathare à «Quai des cadavres» Publié le 11/02/2015 ANNICK MICHAUD L’auteur téteghémois Jean-Pierre Bocquet publie vendredi « Le Maître du sceau ». On y renoue le fil du polar maçonnique de « Quai des cadavres ». L’énigme mène le lecteur de Dunkerque à la Catalogne et au pays cathare.     Voilà tout juste deux ans, le lecteur avait quitté Franck à la fin de Quai des cadavres, sorti des griffes des Nephilim, chamboulé par sa rencontre avec Cynthia et entre les mains... [Lire la suite]
24 février 2015

De Virginie, sur Facebook

  Virginie Dupré Quai des cadavres...même si je trouve que ce titre ne correspond pas à ce roman, L'Egrégore Rouge est de tous les romans de Jean-Pierre Bocquet que je viens de dévorer à la suite, mon préféré. Il est empli de poésie et porte, derrière l'intrigue, un message humaniste qui donne envie de retrouver ou de trouver un idéal pour l'Etre comme ce corps qui ne meurt pas. Mickael Uriel acteur "passif" qui fait "toute l'histoire". l'épilogue m'a émue. Ca, c'est de la lecture comme j'aime.
19 février 2014

De Mikael, message privé sur Facebook.

  Mikael Solujic     Cher Jean-Pierre, Je viens de terminer la lecture de "Quai des cadavres", 04h30 ce matin pour être précis. (Je ne vais pas oublier d'accent mais j'utilise un clavier exotique et un correcteur refusant toute accentuation du "a") Celui qui nous offre son talent mérite nos félicitations. J'ai lu avec plaisir et délectation. En tant que gourmand gourmet: J'en demande toujours encore et encore; ainsi je cherche a savoir comment me procurer les ouvrages précédents. Je suis de... [Lire la suite]
03 janvier 2014

De Daniel, par mail, le 03/01/2014...

Bonjour, je suis en train de "dévorer" le Quai des Cadavres ; j'en suis déjà au dernier tiers et me demande comment Simon va pouvoir sauver Tatiana de cette saleté de virus ; idem pour Franck ? Mais ne dites rien surtout !!! Bien cordialement. DANIEL LAGARDE

17 décembre 2013

Faux dévots ou les faussaires de la Foi.

Je viens d'être médaillé pour mon polar "Quai des cadavres". Une médaille censée m'éviter enfer et damnation. Je remercie l'âme attentionnée qui prend ainsi soin de ma destinée post-mortem mais je crois cependant Dieu qui sonde avec brio les reins et les cœurs capable de juger par lui-même de ce qu'il entend faire de ma besace sans recourir à des borgnes aigris, jaloux et oints d'un lâche anonymat. Si encore le style du courrier avait égalé celui d'un célèbre évêque de Meaux - un certain Bossuet -, le sermon eût pu me plaire, mais... [Lire la suite]
29 avril 2013

De Marie, en MP sur Facebook

Marie Beaurain Bétrancourt Bonjour! Voici mon avis sur votre livre "Quai des cadavres": ça alors, il fallait que ça tombe sur lui, Franck, qui faisait son jogging matinal et qui voulait profiter tranquillement de sa liberté toute fraîche en essayant de se racheter une bonne conduite... Oui, c'est bien un mort qu'il aperçoit devant lui sur la jetée; en plus, celui-ci pleure des larmes de sang et a un compas planté dans le coeur. Le polar du talentueux Jean- Pierre Bocquet démarre fort et nous entraîne dans l'univers... [Lire la suite]
28 mars 2013

De Jacques, sur Facebook

  Jacques Devienne Bonjour Jean-Pierre,J'ai lu avec beaucoup de plaisir ton livre "Quai des cadavres". Ce roman, outre l'intrigue bien menée dans un style élégant, propose des perspectives philosophiques tout à fait intéressantes. En le refermant j'ai eu l'impression qu'au dela du divertissement, la réflexion se poursuivait...
06 mars 2013

D'Alain-Jacques Lacot, sur le blog de l'Institut maçonnique de France

Deux nouveaux flics ont fait, pour moi, leur apparition dans le paysage romanesque maçonnique. Ils s'appellent Max Balzer et Benahim Manhelé, dits Mac et Benah. Nous arpentons avec eux le « quai des cadavres » à Dunkerque, où, en plein jogging, Franck, un jeune marginal tout juste sorti de prison, a découvert le cadavre d'un homme, ceint d'un tablier de franc-maçon... Lire la suite ici Chez votre libraire ou sur Amazon, ou sur fnac.com ou furet.com