26 octobre 2018

De Cédric, sur Facebook

Cc, fini hier soir, un livre superbe j'ai aimé un sacré personnage ce Claude sans oublier la mêle-tout de la résidence une vrai concierge et le passage ce clin d'œil de la maison hantée de Hoymille. Je chante un baiser un baiser volé.. Cette chanson de Souchon colle bien à ce livre et ses personnage qui ont le nez fin 😉. Bravo, encore bravo et merci de m'avoir fait autant voyager dans le suspens. Amitiés Cedric Bauwens

27 septembre 2018

Bray-Dunes Quand « Le Baiser » d’Alain Souchon inspire le tueur en série de Jean-Pierre Bocquet ( VDN)

Voix du Nord Bray-Dunes Quand « Le Baiser » d’Alain Souchon inspire le tueur en série de Jean-Pierre Bocquet L’écrivain téteghémois Jean-Pierre Bocquet a choisi Bray-Dunes comme cadre de son nouveau polar, « Tuer n’est pas aimer ». Il se met dans la tête d’un tueur en série aux méthodes parfumées, marqué par la chanson d’Alain Souchon sur la plage de Malo – Bray-Dunes. Annick Michaud | 26/09/2018 partager twitter Bon connaisseur de Bray-Dunes où il a enseigné et vécu, Jean-Pierre Bocquet y a posé... [Lire la suite]
27 février 2015

VOIX DU NORD 11/02/2015

Le romancier Jean-Pierre Bocquet donne une suite cathare à «Quai des cadavres» Publié le 11/02/2015 ANNICK MICHAUD L’auteur téteghémois Jean-Pierre Bocquet publie vendredi « Le Maître du sceau ». On y renoue le fil du polar maçonnique de « Quai des cadavres ». L’énigme mène le lecteur de Dunkerque à la Catalogne et au pays cathare.     Voilà tout juste deux ans, le lecteur avait quitté Franck à la fin de Quai des cadavres, sorti des griffes des Nephilim, chamboulé par sa rencontre avec Cynthia et entre les mains... [Lire la suite]
15 février 2012

De Frédéric, sur Facebook

Frédéric Silva Et voilà, terminé ce mercredi à 21H45. Presque 2 jours après la terrible fin imaginée pour ce Leroy. Vous êtes diabolique. Si ce roman était tourné au cinéma, il raflerait tous les suffrages. Je suis fier d'avoir été un de vos "Hannibal lecteurs". J'attends le troisième opus, j'attends de retrouver ce commissaire Delambre, cet anti héros pour lequel on n'arrive pas à s'attacher vraiment mais que l'on ne peut soustraire à l'ensemble. Qu'il est difficile de réagir à chaud lorsqu'une histoire vous a... [Lire la suite]
09 février 2012

De Frédéric, message sur facebook

Frédéric Silva Frédéric Silva Il est 4h42, ne pensez pas que je sois insomniaque, mais de garde de nuit au bloc des urgences de Salengro (CHRU de Lille), je vois ici défiler nuit après nuit la ritournelle de cet échantillon représentatif de notre société de consumation avec toutes ses ambiguïtés, ses fantasmes alambiqués, ses déboires, ses lacunes, ses perversions ; cela me donne parfois du temps libre que je dépense avec parcimonie à travers ces livres : romans, essais, thrillers,... [Lire la suite]