14 avril 2012

De Marie-Hélène, sur Facebook

Marie-Hélène Stich toujours agréable de retrouver les lieux que nous connaissons si bien décrits avec une histoire qui donne envie de ne pas fermer le livre.