04 mai 2014

Perlimpinpin

   Comme il fait beau, je m'en vais à la rencontre de la poussière des chemins... Cela me changera de la poudre aux yeux des discours convenus qui ne cachent que l'intérêt personnel de ceux qui les tiennent.
Posté par JP BOCQUET à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2012

Qui suis-je?

 Je le dis, je le crois, je le fais, je le pense? J'éclaire ma lanterne en m'emplissant la panse,  Je vis impénitent et partout je compense  Ma vacuité d'esprit par de sottes dépenses.  Et s'il faut des deniers dans la pompe à phynance,  Aux petits de payer, par ma seule ordonnance;  La trappe c'est pour eux, pour moi c'est l'opulence;  Et merdre à mes prochains! C'est le cri que je lance...     Qui suis-je?    Le Père UBU... Un méchant roi, un malotru, parfois... [Lire la suite]
17 mars 2010

Coquilles

Mercredi 17 mars 2010. J’ai cru pendant longtemps que quiconque s’intéressait à la chose publique maîtrisait le vocabulaire de base. Être délégué syndical ou politique implique au moins d’analyser le discours et les écrits de ceux que vous soutenez ou de ceux que vous combattez. Plus le temps passe et plus je m’aperçois que je m’étais lourdement trompé. Je n’en donnerai que deux exemples. Il paraît (avec l’accent, sinon c’est une figure d’escrimeur) que je recours parfois à des mots trop savants pour le commun des mortels.... [Lire la suite]
09 février 2010

Diversité

Mardi 9 février 2010. Les formations politiques s’excitent tous azimuts. C’est que l’échéance des Régionales se profile, dispensatrice de places, de pouvoirs et de rapports de force à renouveler. Derrière les remparts des programmes et des slogans, les ambitieux ferraillent ferme, lots de promesses sur la poitrine et tous adeptes de la religion du Dire. Voleurs de voix comme il est des voleurs d’enfants (cf. la version soft de Supervielle ou la version hard ces temps derniers à Haïti), ils donnent désormais à l’envi dans la «... [Lire la suite]
08 mai 2009

Résistance

Vendredi 8 mai 2009. Cérémonies commémoratives. Dans les discours officiels, il est question de la barbarie nazie et de victoire des troupes alliées contre le nazisme… C’est en effet le seul sens de cette victoire et il était important de le rappeler. Du coup, le mot « barbare » a ressurgi, comme il a ressurgi hier quand il a été question de suspendre le procès du gang des barbares et de Fofana. Est évidemment barbare celui qui, délibérément, refuse de reconnaître et de respecter l’élémentaire dignité humaine d’autrui et... [Lire la suite]