24 avril 2014

Saint Fidèle

On fête saint Fidèle aujourd'hui. C'est notre fête à tous.Il y a mille et une façons d'être fidèle. Le plus difficile reste pourtant de se montrer digne de fidélité. La noblesse de l'homme serait de ne jamais décevoir son chien. Ah, si les chiens pouvaient parler!
Posté par JP BOCQUET à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

12 avril 2014

Le cœur sur la main

A peine 15 ans et déjà du sang sur les mains... Oui, mais c'est le sang de son semblable qu'on sauve, du droit de l'homme à la vie, de l'amour tout naturel de ses frères en humanité... On rêve d'un monde où tous les adultes auraient le même courage pour la défense des droits de l'homme.
12 février 2014

Mise en bouche pour "Festins de veuves": La bonne éducation.

  La bonne éducation. Si l'homme a son couvert, la veuve a chélicères Pour être délicate en ses dîners intimes, Car il faut respecter ce que coutume intime Et ne point charcuter où l'on fait bonne chère...
01 février 2014

Un bâtisseur.

      Un bâtisseur. L'abbé Pierre était l'homme du sacerdoce. Pour lui, l'Autre était sacré. L'autre vie, bien sûr, à laquelle allait sa foi, mais aussi la vie des autres à laquelle alla son labeur. Comme d'autres, il fut la voix des sans voix. Pierre, il fut pierre et œuvra pour que sur sa pierre soient bâties des demeures pour tous...
07 novembre 2013

La lumière d'un Juste

    On célèbre aujourd'hui le centenaire de la naissance d'Albert Camus, auteur païen s'il en fut. Il déclarait pourtant au lendemain de son prix Nobel: "J'ai conscience du sacré, du mystère qu'il y a dans l'homme, et je ne vois pas pourquoi je n'avouerais pas l'émotion que je ressens devant le Christ et son enseignement." En fait, "Dans le monde, il y a les témoins et les gâcheurs. Dès qu'un homme témoigne et meurt, on gâche son témoignage par les mots, la prédication, l'art, etc." Dans un monde où pullulent... [Lire la suite]
19 octobre 2013

Variations sur une expulsion.

    Variations sur une expulsion. Vampirisé par l'orgueil, l'Homme appelle Justice les codes, les lois et les règlements qu'il pond à mesure et applique au besoin avec haine et violence ou faiblesse et complaisance.   C'est par orgueil qu'on assimile le droit, public ou privé, à la Justice. L'Église a son Droit Canon mais laisse la Justice à Dieu qui seul tranche pour les péchés. À tout prendre, je préfère être excommunié qu'expulsé manu militari.   J'ai appris hier que le pape François aurait l'amour sans la... [Lire la suite]

06 octobre 2013

L'aphorisme du jour: le bon grain et l'ivraie.

Le bon grain et l'ivraie. Comme il n'y a hélas pas d'âge pour mourir, il n'y pas heureusement pas d'âge pour semer. Dommage qu'on s'emploie trop souvent à semer le vent pour récolter la tempête! Diogène cherchait un homme... Je cherche un semeur de paix...
Posté par JP BOCQUET à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
04 septembre 2013

Oradour sur Glane

Oradour sur Glane. Ce ne sont pas les Allemands, des Allemands qui ont perpétré le pire... C'est l'Homme que partout et toujours les forces du mal enténèbrent.
Posté par JP BOCQUET à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 janvier 2010

Identités

Lundi 4 janvier 2010. Je ne prends pas le clavier pour célébrer Anny dont c’est l’anniversaire. J’aurais pu le faire : elle aborde en effet son nouveau tour de piste sous le signe calendaire du chiasme et du miroir – 46/64 ou 64/46 au choix –, ce qui constitue à la fois l’apex et l’hapax de son existence. On notera d’ailleurs que 46/64 ou 64/46 (6+4 ou 4+6 = 10) pourraient se réduire « arithmologiquement » parlant à 10/10 : c’est ce qu’elle vaut et vaudra toujours pour moi… Je prends le clavier pour évoquer la mémoire d’un... [Lire la suite]
23 octobre 2009

Henri Barbusse

Vendredi 23 octobre 2009. Nostalgie de la jeunesse ; nostalgie de l’époque où le sommeil réparateur se jouait du jour et de la nuit, pliant le temps à ma volonté dans une élasticité sans faille des heures. Je n’étais que force vitale… J’ai depuis appris le sens de la mesure : ça rend responsable. En relisant ce matin quelques notes glanées dans les amphis de Lille III à l’époque où je préparais les concours d’enseignement (j’ai conservé ces notes comme des reliques ; on a les saints qu’on peut : les miens traquaient les... [Lire la suite]