07 mai 2014

De Didier Bibard, sur son blog.

Vu sur le blog de Didier Bibard: La bibliothèque de bibs mercredi 7 mai 2014 Festins de veuves Catégories : BOCQUET Jean-Pierre C'est mon deuxième livre de Jean-Pierre BOCQUET (voir Quai des cadavres), et je peux dire que le style bien affirmé de cet auteur me plaît décidément beaucoup. La langue est riche (vous allez apprendre la signification de plein de mots, pour peu que vous gardiez un dico sous la main !), les dialogues savoureux et érudits, la description des personnages et des lieux à la fois précise et non... [Lire la suite]

12 avril 2014

D'Alain Temple, sur son blog, Le Temple du Polar.

Sur le temple du polar, samedi 12 avril 2014 Festins de veuves (Jean-Pierre Bocquet) A Dunkerque, le port du Grand Large se distingue par une scène de crime peu commune : Loïc Le Blaye, pilote de ligne et plaisancier à ses heures perdues, est retrouvé mort dans la cabine de son voilier; les premières constatations sur le cadavre sont troublantes : la victime a subi les morsures d'araignées de type "veuves noires". Dominique Delambre et Christian Dubois, deux flics aux méthodes et mentalités opposées, vont tenter d'élucider... [Lire la suite]
12 mars 2013

La bonne conscience et ses otages

Après la journée de la femme, voici que se profile la semaine de la francophonie et de la langue française, sur le thème de "Dis-moi dix mots"; dix mots sélectionnés, c'est plus prudent... Un jour ou une semaine pour satisfaire l'hypocrite bonne conscience. Tout cela me fait penser au "maître de céans" qui trompe allègrement et sans discontinuer "sa servante du seigneur" mais qui lui offre fleurs, bijou et dîner aux chandelles le jour de son anniversaire. Reine d'un jour, et encore! Tout cela me fait penser à celui qui vous tient la... [Lire la suite]
26 mars 2010

Francophonie

Vendredi 26 mars 2010. Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et les moins de quarante ans non plus. Celui de la naissance en 1965 de l’idée francophone. Lesage, Pompidou, Bourguiba, Senghor. Qui nous parle encore aujourd’hui de leur souci solidaire de préserver l’héritage commun d’une langue et d’une culture qui furent et qui devraient demeurer les vecteurs d’une œuvre collective pour la liberté ? Qui ? Á peu près personne. On a instauré une semaine de la langue française et de la... [Lire la suite]