28 avril 2017

Coeur de flic

Voilà déjà plus d'une semaine que Xavier Jugelé a été lâchement assassiné par un terroriste haineux et fanatisé. Comme beaucoup d'entre vous, c'est par le biais de sa mort cruelle que j'ai appris l'existence de Xavier et qui il était: un être pétri d'humanité, soucieux de tous ses semblables et pénétré d'amour de son prochain, qui ne confondait pas la justice et la haine, ouvert sur le monde et à l'art. Un grand bonhomme! Que tous ceux qui ont le refus passionné de savoir parce que savoir les obligerait à se remettre en question et... [Lire la suite]

21 avril 2017

La spirale de la haine

En même temps que la mort, un terroriste espère toujours semer la haine et la vengeance. Ne cédons pas à sa logique posthume.
Posté par JP BOCQUET à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 décembre 2016

Le sonnet du jour: ALEP

* ALEP   Piégés par les gravats, murés par les décombres, Des légions d’innocents subissent chaque jour Dans la cendre et le sang un horrible Oradour ; Et ce n’est qu’un début, un prologue au plus sombre.   Sous la pluie des obus et des bombes sans nombre Combien d’enfants perdus, sans même un peu d’amour, Que charcute la mort, dépeçant tour à tour La chair qui vient de naître et l’âme qui l’encombre ?   Et pendant ce temps-là, tout fringants d’allégresse, Le potentat Poutine et le bourreau... [Lire la suite]
29 avril 2016

Le sonnet du jour: Être ou ne pas être?

    Être ou ne pas être   Un cadavre esseulé au fond d’un vieux caveau Et saturé de vers, désespérait de boire, Il n’avait pour tout bien qu’un semblant de ciboire Marbré de pain moisi et pas même un peu d’eau.   Un cadavre crissait, broyé sous le fardeau Des gravats concassés en ce lieu de mémoire Où ne vont banqueter que la Mort et les Moires Décomposant nos chairs en guise de cadeaux.   Et tandis que la pierre écrasait le défunt Fleurissait son image en bouquets, en parfums Aspergés de... [Lire la suite]
07 février 2015

Le fil de la vie

    Qu'est-ce que la vie? Un plus ou moins long métrage entre la naissance, où la chair quitte les eaux, et la mort, où la chair quitte les os.
Posté par JP BOCQUET à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 juillet 2014

Équité.

Il paraît qu'on ne prête qu'aux riches. Pourtant, s'il existe, Dieu semble nous prêter vie indépendamment de notre compte bancaire... Et, que ce soit d'aise ou à regret, nous lui rendrons tous l'âme dans un dernier soupir. A l'heure des comptes, ce sera un prêté pour un rendu.

28 mars 2014

Chants printaniers

  Chants printaniers La complainte lancinante des mouettes rieuses nidifiant dans mon quartier m'a réveillé tôt ce matin. Complainte obsessionnelle et déchirante, crispante à écouter. Chant d'amour ou chant de mort? Mais ces cris cachent peut-être davantage de douceur que les roucoulements des pigeons ou les mots emmiellés des coureurs de jupons...
26 février 2014

Lieux malsains

  Lieux malsains Arras avait jadis sa rue cruelle et loucheOù l'on coupait jarrets, la rue du Coclipas;C'étaient taverne rouge et tripots à trépas,Mais rue du Temple aussi, la mort parfois découche.
22 février 2014

Mise en bouche pour "Festins de veuves": Analogie

  Analogie Le mort a son secret, mais que la norme aliène,La norme, hâtive, ment, abuse en sa routineL'enquêteur entêté qui, méprisant, s'obstinePlutôt que d'écouter l'ancienne normalienne.  
21 février 2014

Mise en bouche pour "Festins de veuves": Fatal ornement

  Fatal ornement Minuscule araignée aux pattes si graciles, Ta morsure pourtant inocule la mort Qui fige à tout jamais le mâle que tu mords... Tu prends à l'entrelacs celui qui se défile.