29 juin 2017

Moutons de Panurge

     Moutons de Panurge. Même l'anticonformisme est un conformisme... Quels que soient la tenue vestimentaire ou le langage adoptés, on se plie toujours à la tyrannie des mots et des codes.

07 février 2017

"C'est une histoire magnifique"! ( La Mort refleurira)

  De Mikael, sur FB: 06/02/17: je viens de commencer la mort refleurira, les 54 premieres pages sont succulentes ... il sera certainement fini pour samedi ... 07/02/17: Quelle envolee, lapidaire de Joseph debout sur sa chaise ... ce Roman meriterait une mise en scene et des acteurs dignes de ce nom ... Des mots pointus comme des dagues, des phrases plus tranchantes qu'une guillotine, le couperet tombe ... La fin de l'histoire se fait desirer .... je voyais la scene ... 08/02/17: C'est une histoire magnifique. La vie dans... [Lire la suite]
11 mars 2016

Dire pour ne pas faire

La journée de la femme s'éloigne. On aura eu droit aux mêmes constats, statistiques, hypocrites déplorations que tous les ans. Mais, au-delà des mots et des postures, qu'est-ce qui va changer? On changera simplement d'année...
05 septembre 2015

Histoires de mots.

Il suffit parfois de changer un mot pour changer le regard: ainsi du migrant quand on reconnaît en lui le réfugié... La Jaguar du passeur n'est pas pour autant la nouvelle Arche de Noé. Dans certains pays où même le soleil n'adoucit pas la misère, il y a ceux qui partent et ceux qui restent. Et parmi ceux qui partent, beaucoup risquent "d'y rester"... ailleurs. Entendu sur FR2: "En fonction du temps de cuissage, les pruneaux sont plus ou moins réussis." On n'a pas eu de précision pour le droit de cuissage. Tout ce que l'on sait,... [Lire la suite]
16 mars 2015

Ténacité et liberté

  * Dans ses Carnets, Camus constate que « dans ce monde, il y a les témoins et les gâcheurs. Dès qu’un homme témoigne et meurt, on gâche son témoignage par les mots, la prédication, l’art, etc. » et déplore ainsi que le christianisme ait gâché le témoignage du Christ… N’oublions jamais : que de tonitruants prédicateurs des années 30, en vue ou anonymes, se sont tus, terrés, rapetissés dès 1940 ! Les mêmes, qui trônaient publiquement sur les estrades, en quête de renom et de prébendes, quand tout semblait... [Lire la suite]
09 juin 2014

Les mots qui brûlent...

Comme chacun sait, fournée vient du mot "forn" qui a donné four.Ce n'est évidemment pas avoir bon pied bon œil que de déraper sur ce mot. Cela mériterait un retour de flamme tricolore...

07 mai 2014

De Didier Bibard, sur son blog.

Vu sur le blog de Didier Bibard: La bibliothèque de bibs mercredi 7 mai 2014 Festins de veuves Catégories : BOCQUET Jean-Pierre C'est mon deuxième livre de Jean-Pierre BOCQUET (voir Quai des cadavres), et je peux dire que le style bien affirmé de cet auteur me plaît décidément beaucoup. La langue est riche (vous allez apprendre la signification de plein de mots, pour peu que vous gardiez un dico sous la main !), les dialogues savoureux et érudits, la description des personnages et des lieux à la fois précise et non... [Lire la suite]
29 janvier 2014

Prépositions

Prépositions Quand on laisse croire que jouer à la poupée priverait à tout jamais le "mâle inné" du désir de jouer avec les poupées, on se joue des gens en jouant sur les mots. On va ainsi de mal en pis...
Posté par JP BOCQUET à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
22 janvier 2014

Le Canard Policier.

Quand l’indolent lecteur laissant flotter ses rêves S’embarque au soir couchant sur la barge des crimes Il va de rive en rive et méandres intimes S’enivrer de polars en silence et sans trêve.   La barge l’effarouche en ses canaux pervers... Des forêts de l’Ardenne au ressac d’Ambleteuse En mots noirs et visqueux, énigmes ténébreuses, Se dessine à ses yeux tout un monde à l’envers.   La souveraine barge qu’auréolent la mort Et les lâches larcins se glisse en roselières Où s’enlise l’enquête, et ceux qui la... [Lire la suite]
28 décembre 2013

Pain surprise pour la crise.

  Pain surprise pour la crise.   Il reviendra le temps des trois grains de semence Embaumés de benjoin, de myrrhe ou bien d’encens Où fleuriront les mots et parfois les silences Des mirifiques nuits, des jours évanescents.   Il reviendra le temps des trois grains de folie De la crèche où trois rois vont téter la jouvence, Des noces de Cana, du printemps qui s’avance, Du Diabolo flamand, des miches amollies.   Il reviendra le temps des trois grains en goguette Des mardis gras bénis, festonnés de... [Lire la suite]