12 juillet 2014

La tomate, pas la guerre

De la Crimée, je ne connais que la guerre ou les tomates... Je suis pour la paix des tomates, rouges, jaunes ou noires.
Posté par JP BOCQUET à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 avril 2014

Droit humain

Si, comme le dit fort bien un philosophe, nous sommes tous étrangers sur cette Terre, accordons-nous réciproquement le droit d'y naître, d'y vivre et d'y mourir en paix.
Posté par JP BOCQUET à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
31 décembre 2013

Bavures

Bavures. - Faire de l'humour, mon Dieu, ce n'est pas donné! - Il faut toujours commencer par l'autodérision. - Tu as un exemple? - Moi. Je suis le roi des ignares: quand j'ai programmé l'homme, j'ai pris l'humour pour l'amour, l'envie pour la vie, l'épée pour la paix, le marri pour le mari, etc. Du coup, je me surnomme le Grand Gaston la Gaffe du Globe. - Que veux-tu, mon Dieu, nul n'est parfait... - Tu vois, là tu fais de l'humour... mais tu n'es pas charitable...
06 octobre 2013

L'aphorisme du jour: le bon grain et l'ivraie.

Le bon grain et l'ivraie. Comme il n'y a hélas pas d'âge pour mourir, il n'y pas heureusement pas d'âge pour semer. Dommage qu'on s'emploie trop souvent à semer le vent pour récolter la tempête! Diogène cherchait un homme... Je cherche un semeur de paix...
Posté par JP BOCQUET à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
13 mars 2011

Printemps des poètes, Automne des politiques

  Dimanche 13 mars 2011. Carême. Début d’une quarantaine d’abstinence et de pénitence ? Au cours actuel du poisson et de l’eau ? Il fut un temps où le cercle restreint des catholiques fortunés s’accommodait à bon compte de cette pratique en sacrifiant à la lotte ou au turbot par exemple… Mais le jeûne a-t-il encore un sens pour tous les damnés de la crise que la précarité précipite aux Restos du cœur ? Et peut-être qu’un État développé, laïque et républicain ne devrait pas seulement se soucier des interdictions... [Lire la suite]

31 janvier 2011

L'Egypte: le syndrome du trou noir.

Lundi 31 janvier 2011. L'Égypte vit aujourd’hui des heures incertaines, le pouvoir en place multipliant les moyens matériels de la menace et de la violence armée face à l’inébranlable exigence de liberté de la rue. Pour un pouvoir aux abois, désavoué par le peuple, contesté dans sa légitimité et son autorité, la répression sanglante est toujours une tentation. Moubarak et ses soutiens croient (naïvement ?) qu’en interdisant les prises de vue en direct et les émissions d’Al-Jazira, qu’en exhibant en permanence leur image... [Lire la suite]
14 janvier 2011

La leçon de Tunis

Vendredi 14 janvier 2011. En évoquant Compiègne dans mon thriller Dunkerque sous le signe d’Othmane, j’étais loin de me douter que des événements douloureux de l’actualité tunisienne renverraient à cette cité d’art et d’histoire, de sciences également. Qu’un universitaire unanimement apprécié ait pu trouver la mort dans les circonstances que nous connaissons est en soi un non-sens. Toute vie humaine est sacrée. Je ne connais pas suffisamment les tenants et les aboutissants de la situation en Tunisie pour porter un... [Lire la suite]
06 janvier 2011

Coptes

Jeudi 6 janvier 2011. Le billet d’un prêtre ch’ti dans la presse régionale de ce jour nous renvoie à l’abomination du fanatisme aveugle, bras imbécile et sanguinaire d’un terrorisme hyperrationnel et luciférien.   Hyperrationnel parce qu’il entend programmer tous ses effets dans une conscience absolue de ce qu’il provoque et de ce qu’il escompte. Luciférien dans la mesure où l’intelligence, les savoirs et les lumières de ses « cerveaux » ne visent que la plongée dans les ténèbres, l’angoisse paralysante, le chaos et... [Lire la suite]
16 mars 2009

Des jonquilles pour Bashung

Lundi 16 mars 2009. Un soleil généreux réchauffe mon citronnier abrité dans sa verrière. Les fleurs affluent, odorantes, embaumant ce lieu où Anny s’enivre de cassettes d’espagnol avant notre prochaine escapade à Barcelone. L’O.L. y a subi une déculottée tout comme, hier en Angleterre, notre équipe de Rugby. J’adore le sport mais je n’ai pas l’esprit cocardier au point de pleurer sur ce qui recoupe toujours des histoires de gros sous. Que des supporters innocents et sans doute pas très fortunés puissent indirectement en mourir dans... [Lire la suite]