25 mars 2015

De Guillaume W. King, sur Facebook

Guillaume W. King 25 mars 07:22 Bonjour Monsieur Bocquet, je viens de finir le maître du sceau, livre que j'ai trouvé par hasard lors d'un retour aux sources avec une amie suédoise il y a quelque semaines. Pour tout vous dire je n'avais pas fini un roman depuis deux ans. Depuis Genève Où j'habite depuis 5 ans, quelle écriture, quelle intrigue et quelle culture. Sans parler du fait que ça fait un bien fou de lire du français nordiste. en tous cas bravo et bonne journée.

28 février 2015

LE MAÎTRE DU SCEAU, ed. DERVY

Paru le 20/02/2015 Le mot de l'éditeur: Des signes symboliques énigmatiques tatoués sur un cadavre conduisent les inspecteurs de la DCRI, francs-maçons eux-mêmes, dans le monde sulfureux et ésotérique des cathares, très loin de Dunkerque, leur lieu d'investigation habituel. Cette enquête les mènera de la Catalogne espagnole et le monastère de Montserrat à la Catalogne française. Les deux inspecteurs aux noms prédestinés, Mac et Benah, vont se heurter à des indices d'origine cathare sur ces terres du Languedoc où leur souvenir... [Lire la suite]
22 janvier 2011

FACEBOOK

Samedi 22 janvier 2011. Le débat est relancé, la question à nouveau dans les colonnes de l’édition de ce jour de mon quotidien régional : Internet est-il la meilleure ou la pire des choses ? On peut effectivement penser que sans Facebook et autres Twitters, la Révolution du Jasmin, en germe dans des conditions socio-économiques et symboliques étrangères à la technologie Internet et au phénomène des réseaux sociaux, n’aurait pas dépassé le stade d’un rendez-vous manqué entre un peuple et la démocratie. En France, ... [Lire la suite]
01 mai 2009

Valeurs

Vendredi 1er mai 2009. J’ai le choix ce matin : le choix entre un défilé toujours possible sous un soleil bon enfant, une cérémonie de remise de médailles, de l’argent au grand or,  quelques travaux urgents que le temps sec autorise et l’admiration distanciée du muguet qui arbore ses clochettes dans mon jardin, exact au rendez-vous pour une fois… Un muguet que je soupçonne de parti pris syndical… J’opte pour la cérémonie car il me plaît d’assister aux remises de médailles quand elles sont signe de reconnaissance publique... [Lire la suite]