31 mai 2018

Ordo ab chao

Ordo ab chao Du premier mot qu’il enfante au dernier qu’il appelle, de vers en vers et de rime en rime où il s’arrime d’élans en silences, tout poème est une errance, un pont jeté sur le chaos. Et d’errance en errance, avant de s’envoler dans l’infini des choses, comme volutes de fumée, ainsi va la vie, cette rose de cendres. Prochaines dédicaces: ( voir Calendrier des dédicaces sur ce blog) 7 juillet, Carcassonne  

15 juin 2012

Le huitain du jour: En attendant Yello...

*La Naissance de Venus, William Adolph Bouguereau(1825-1905)   Vénérien vendredi, laiteux, tout en souillure; Sous ses voiles moisis, mon anadyomène, Ma Vénus à dorer que Neptune promène S'étiole lentement et percluse, perdure.   Incertain vendredi, propice aux parachutes Dorés, ascensionnels; indécente escadrille Qu'un ciel capricieux où ce qui brille vrille Va noyer des lavis de ses tristes volutes.   *Vent et Source, Franz Von Stuck (1863-1928)